J’ai (encore) Museomixé dans le Forez

Qu’est-ce que Museomix ?

  • Un makeathon culturel international qui croise les regards et les talents.
  • Une rencontre des médiateurs, bricoleurs, designers, développeurs, graphistes, communiquants, artistes, écrivains, scientifiques qui se retrouvent au cœur d’un musée pour expérimenter et vibrer ensemble.
  • 3 jours pour inventer, concevoir, fabriquer et tester un dispositif de médiation muséale innovant et emprunt de numérique

C’est un marathon créatif de trois jours dans un Museomix, mais non ce n’est pas un truc de bobos. Il s’agit de regarder les musées autrement, proposer autre chose, de faire des belles recontres.

L’association et les communautés Museomix sévissent depuis 2011. Son histoire est largement documenté. Pour ma part, j’avais participé à l’aventure en 2014 au Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Etienne.

Le textile et le patrimoine

Cette fois l’édition 2019 se déroulait dans deux villages du Forez : Cervières et Panissières.
Distant de 60 kms Cervières et Panissières partagent un trait commun : un patrimoine industriel textile. À Panissières on confectionnait des cravates. Pendant longtemps les grenadières de Cervières ont cousu des insignes au fil d’or, sur les uniformes des armées françaises, de la légion étrangères, sur les habits verts des académiciens, sur les tricornes des préfets ou encore sur un costume pour un certain Bokassa.

MixRoom

J’ai eu la chance d’intervenir sur la Mix Room pour documenter l’événement. Nous étions trois à la production de ce petit documentaire qui résume les trois jours et conte l’histoire d’un patrimoine méconnu.

Allez plus loin

Des nouvelles de votre Médiateur Numérique bien aimé

Coucou les loulous ! J’espère que vous allez bien. Pour ma part, il y a eu de nombreux changements ces derniers mois, ce qui explique mon long silence.
Voici donc une petite brève missive pour faire le point et vous annoncez de prochains changements sur le site.

Je remercie les nombreuses personnes qui ont partagé, liké et feedbacké mon article précédent : Accueillir des travailleurs handicapés dans un FabLab, ce que j’ai appris.

Je suis fier d’avoir obtenu haut la main mon diplôme de Conseiller Médiateur Numérique. Écrire des articles a aidé ;-). Le jury a même évoqué mes vacances bretonnes dans des camps de hackers peu orthodoxes.

Je travaille au Lab01 d’Ambérieu-en-Bugey en tant que Conseiller Médiateur Numérique avec le rôle de coordinateur de formation. Je donne des cours, je gère l’administratif et suis au contact quotidien de 12 apprenants (de 17 à 57 ans).
Je prends des notes tous les jours. Je pourrais écrire un roman sur cette formation.
J’ai commencé la documentation. Je viendrai partager l’expérience avec vous.

Je suis heureux, après avoir été formé à la médiation numérique je forme des médiateurs numérique à mon tour. C’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver.

J’ai planté un arbre à palabres quelque part dans l’est de la France.

Je vois les Tiers-Lieux pousser comme une forêt. Je vis à Bourk (avec un k pour les intimes). Rien que dans ma rue il y a un café-restau et un espace de coworking qui se revendiquent comme tel. Quand je repense à 2012… Au Comptoir numérique… Saint-Etienne… #LesVraisSavent

Je fais de la llittératube, de la littérasphère, de la littéranum, c’est un peu grâce à François Bon, tiers-éditeur au tiers-livre. Ce blog va bientôt devenir un espace de création.

J’ai un point commun avec Jack Dorsey, le fondateur de Twitter. Je pense que Fip est la meilleure radio du monde. Fip c’est de l’argent public, la firme au piaf bleu paie-t-elle des impôts en France ? Non pas de tatouage pour moi merci.
J’ai la preuve que Fip est la meilleure radio du monde, j’ai découvert ce morceau fait avec des enfants de Marseille, en termes de MédiaLab c’est du haut niveau !

Je vous fais des bisous. À bientôt les Loulous !