« Le Pas de la Manu »
Baptiste Deyrail
Edition Actes Sud l’An 2

EN BREF – Une question me semble nécessaire : comment et pourquoi le FAMAS-F1 a-t-il été inventé ? Peu de gens le savent mais le FAMAS, le fusil mitrailleur porté autrefois par les soldats français, est un sigle qui se décompose ainsi : Fusil d’assaut de la Manufacture d’Armes de Saint-Etienne.
Bienvenue à la Manu, trois siècles de fabrication d’instruments de morts. La ville dans la ville, le fort, la zone militaire. Franchissez le portail de fer forgé surmonté d’aigle d’or Napoléon III. L’accueil se fait arme au poing. Quand l’ouvrier a fini son quota de pièce pour la journée, il peut utiliser les machines pour bricoler ses créations, c’est la fameuse « perruque ». De l’intelligence et du hasard peut naître le meilleur ou le pire.

Baptiste Deyrail a mis du coeur à l’ouvrage. De la lourdeur du noir et blanc, où se mêle le travail ouvrier et l’ambiance d’époque d’une ville ouvrière, se détache une fiction très près du réel. Des visages, des mimiques, des expressions, que l’on croît volontiers familiers.
Les personnages dépassent des cases car tout est là : les différents langage – celui de l’usine comme le patois de la ville – les rites qui marquent la vie de l’usine, les différents ateliers et services, les arrangements entre les uns et les autres ; une peinture réussie de la quotidienneté, sur chaque page les anciens de la Manu nous racontent leur histoire.

Pour mener à bien son travail Baptiste Deyrail a collecté des témoignages et a fait un vrai travail d’investigation. Il connaît bien les lieux : il est passé par l’Ecole d’Art et Design qui occupe actuellement les bâtiments de la Manu. Ce quartier, je le connais bien aussi, et j’ai deux-trois histoires à vous raconter. A suivre…


Aurélien_Marty

Journaliste de formation, c'est par un heureux accident que je suis tombé dans la marmite des cultures numériques. J'ai été FabConcierge d'OpenFactory à Saint-Etienne. J'ai exploré les nouvelles formes de médias participatifs pour couvrir de nombreux événements. J'ai fait mes armes dans le monde des Tiers-Lieux jusqu'à devenir commissaire d'une exposition consacrée au sujet. Aujourd'hui je suis en formation Titre Pro Conseiller Médiateur Numérique à l'ADEA de Bourg-en-Bresse.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.