Des nouvelles de votre Médiateur Numérique bien aimé

Coucou les loulous ! J’espère que vous allez bien. Pour ma part, il y a eu de nombreux changements ces derniers mois, ce qui explique mon long silence.
Voici donc une petite brève missive pour faire le point et vous annoncez de prochains changements sur le site.

Je remercie les nombreuses personnes qui ont partagé, liké et feedbacké mon article précédent : Accueillir des travailleurs handicapés dans un FabLab, ce que j’ai appris.

Je suis fier d’avoir obtenu haut la main mon diplôme de Conseiller Médiateur Numérique. Écrire des articles a aidé ;-). Le jury a même évoqué mes vacances bretonnes dans des camps de hackers peu orthodoxes.

Je travaille au Lab01 d’Ambérieu-en-Bugey en tant que Conseiller Médiateur Numérique avec le rôle de coordinateur de formation. Je donne des cours, je gère l’administratif et suis au contact quotidien de 12 apprenants (de 17 à 57 ans).
Je prends des notes tous les jours. Je pourrais écrire un roman sur cette formation.
J’ai commencé la documentation. Je viendrai partager l’expérience avec vous.

Je suis heureux, après avoir été formé à la médiation numérique je forme des médiateurs numérique à mon tour. C’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver.

J’ai planté un arbre à palabres quelque part dans l’est de la France.

Je vois les Tiers-Lieux pousser comme une forêt. Je vis à Bourk (avec un k pour les intimes). Rien que dans ma rue il y a un café-restau et un espace de coworking qui se revendiquent comme tel. Quand je repense à 2012… Au Comptoir numérique… Saint-Etienne… #LesVraisSavent

Je fais de la llittératube, de la littérasphère, de la littéranum, c’est un peu grâce à François Bon, tiers-éditeur au tiers-livre. Ce blog va bientôt devenir un espace de création.

J’ai un point commun avec Jack Dorsey, le fondateur de Twitter. Je pense que Fip est la meilleure radio du monde. Fip c’est de l’argent public, la firme au piaf bleu paie-t-elle des impôts en France ? Non pas de tatouage pour moi merci.
J’ai la preuve que Fip est la meilleure radio du monde, j’ai découvert ce morceau fait avec des enfants de Marseille, en termes de MédiaLab c’est du haut niveau !

Je vous fais des bisous. À bientôt les Loulous !

Comment apprendre des uns et des autres ?

Les huit cobayes de la première promo du Titre Pro Conseiller Médiateur Numérique terminent leur première semaine. Entre les cours et les pauses cigarettes, nous apprenons lentement à nous connaître.

Ma première impression était la bonne : nous avons des profils très différents.
Des geekos, des techos et des travailleurs sociaux. Comment allons nous apprendre des uns et des autres ? Déjà, nos formateurs nous mettent sur le métier.
Continuer la lecture de « Comment apprendre des uns et des autres ? »

C’est la rentrée des Conseillers Médiateurs Numériques

En ce mois d’avril 2018, je fais ma rentrée. Cela peut vous sembler étrange, mais je démarre une formation d’un an de Conseiller Médiateur Numérique au centre de formation de l’ADEA de Bourg-en-Bresse. Je découvre les locaux, la formation, mes professeurs et surtout mes camarades. Nous sommes la première promotion d’une formation qui répond à des besoins nouveaux. Ce métier nouveau est, en réalité, à la croisée du numérique et du travail social.

Une formation d’un nouveau genre

Nous sommes des cobayes. Nous sommes la première promotion d’une formation d’un nouveau genre. Cyberbase, Télécentre, espace publics numérique, Tiers-Lieux… la médiation numérique a une histoire. Portée par quelques pionniers, elle est née au début des années 2000 avant l’avènement des réseaux sociaux. À l’époque pas d’école, ni formation pour devenir médiateur numérique. Le métier s’apprend d’abord sur le terrain. Un peu moins de 20 ans après, les enjeux du numérique touchent toute la société. Le moment semble propice pour se lancer.

Nous apprendrons à accompagner différents types de publics : demandeurs d’emplois, handicapés et maisons de retraites. Nous allons d’abord suivre des trames de médiation avant de créer les notre.
Nous avons découvert nos salles de formation et de pratiques. Nous allons notamment travailler dans l’EPN de l’ADEA. Cet espace public numérique a été crée en 2013. Il a été pensé pour l’accessibilité des handicapés avec du matériels adaptés.

La plupart des locaux sont encore en cours d’aménagement #WorkInProgress #WorkInPromesse. Dans quelques mois nous aurons un FabLab, un espace de Coworking et un Learning Lab équipés de grand écran tactile.

Je suis heureux, car notre promo va participer à la construction du lieu et de la formation. À notre manière nous sommes des pionniers, nous faisons la trace.

La médiation numérique, un travail social

Nous sommes huit. Nous venons d’horizons très divers. Nous avons une grande variété de profils. Au jugé, nous avons de 19 à 40 ans.

Il y a un ancien boulanger-pâtissier, une auxiliaire de vie, une animatrice socio-culturel, un développeur web, une éducatrice de jeune enfant, un ancien étudiant en génie mécanique, et moi-même, ancien journaliste et Tiers-Lieux lover.

Nous avons tous une petite expérience de la médiation numérique. Nous sommes tous des autodidactes de l’informatique. La plupart d’entre nous a eu de longues expériences associatives.

Il y a des profils de geeks, de techos et de travailleurs sociaux. Nous avons beaucoup à apprendre des uns et des autres, je suis enthousiaste.
En ce premier jour de rentrée, nos formateurs ont eu à cœur de nous le répéter : « Cette formation est à la croisée du numérique et du travail social. »
Eh oui ! De plus en plus de services publics se dématérialisent. De plus en plus de démarches administratives se font par Internet.

Si vous avez besoin d’aide : appelez un médiateur !